Off Pointe – un essai au-delà du réalisme

Photo: Mary McCartney© via Images of Dance & Artscrapbook

Par Juliana Araújo
En 2004, la phtoographe Mary McCartney, a tenu sa première exposition publique de photographie avec les membres du Royal Ballet hors de la scène intitulée “Off Pointe – A Photographic Study of The Royal Ballet After Hours”.
J’avais entendu parler de cet essai, mais seulement maintenant j’ai réussi à avoir accès aux photographies et je n’ai pas résisté à les mettre ici.
Dans une série de photographies en noir et blanc, les lentilles magiques  de Mary ont capturé des images intimes capable de montrer la dure réalité de la vie d’un danseur, souvent invisible par le monde extérieur.
L’essai montre, contrairement à la majorité des contes de fées, que les danseurs sont des êtres humains normaux, sujets à l’épuisement et peutent ressentir des douleurs. J’ai été impressionnée par le danseur qui fumait pendant les intervals, la danseuse qui mangeait  des frites “Lays” et la danceuse qui s’habillait de façon décontractée, en amenant un sac du Marks & Spencers et son bouquet de fleurs, probablement reçu après un spectacle.
Si vous souhaitiez les voir, les photos peuvent être accedées tant par le site du Crane Kalman Brighton,  où l’exposition a eu lieu, que par le site de Mary.
Advertisements

Leave a Reply - Deixe uma Resposta - Laissez une Réponse

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s