La fille danse…

“A menina dança sozinha por um momento

A menina dança sozinha com o vento, com o ar, com o sonho de olhos imensos…

A forma grácil de suas pernas ele é que as plasma, o seu par de ar, de vento, o seu par fantasma…

Menina de olhos imensos, tu, agora, paras, mas a mão ainda erguida segura ainda no ar o hástil invisível deste poema!”  – Mario Quintana

Photo via Central da Dança

Par Juliana Araújo

A 16 ans, elle a gagné les coeurs des Brésiliens avec une simplicité  déconcertante, quand elle a vaincu le Festival de Danse de Joinville en 2010. Avec la même gaieté, le public suisse est aussi tombé amoureux d’elle et lui a donné  le prix du public et le prix final de la compétition de Lausanne de 2011. Toutefois, Mayara Magri sait que pour réussir dans la danse, il faut beaucoup de détermination, de persévérance et de dur labeur. Elle sait que dans le studio de danse sa attention est focalisée sur le travail. Donc elle répète, répète dans la quête constante de la perfection. Talent, elle y en a en abondance. Et il est tout à fait visible quand on voit la légèreté et la grâce de ses mouvements quand elle execute les variations de son répertoire. Elle fait un travail difficile sembler facile, et avec un sourire touchant elle ensorcelle les membres de l’auditoire qui  ils s’asseyent à la dernière rangée du théâtre.

Selon le site G1, Mayara a déjà reçu plus de 50 prix, y compris le prestigieux YAGP, où elle a interprèté la variation du Cygne Noir (Odille). Il n`y a personne du metier de la danse brésilienne qui n’a jamais entendu parler de “Mayara Magri”. Il est bien plus difficile de trouver des étudiants de ballet qui ne s`inspirent pas par son exemple de détermination et de sa quête pour surmonter les difficultés inhérentes à la carrière de danseuse.

Photo via Wonderful Dream

Le prix reçu du concours de Lausanne lui a permis de rejoindre la prestigieuse Royal Ballet School de Londres. Et dans un temps assez court, la danseuse a également gagné les coeurs du peuple britannique. Récemment, la jeune fille a franchi une nouvelle étape. Il y a presque un mois, les réseaux sociaux ont rapporté que le Royal Ballet de Londres lui a offert un contrat de travail. A Mayara conquis la scène de l’Opera, ou la scène lui a gagné? Je m’en tiendrais à la deuxième option parce que sa acceptation par le Royal Ballet a été une réalisation bien méritée et sans doute elle satisfera aux exigences de son nouveau rôle. Toutefois, la spontanéité d’un enfant insouciante prouve que la scène est déjà la sienne, parce qu’elle est déjà née prêts à briller parmi les Grands.

Je veux avoir le plaisir de la voir représenter notre Brésil, à côté de Thiago et Roberta, dans la boite à rêves  où un jour ont brillé RudolfMargotSylvie et beaucoup d’autres.

Je veux me lever, l’applaudir, visiter la boutique de souvenir de la  Royal Opera House, voir son visage publié au Annuaire du Royal Ballet,  et finalement pouvoir dire: Ah! Je suis heureuse d’être en vie et voir toutes ces merveilles.

Cliquez   ici et ici et ici pour lire l’entretiens donné aux blogs Kerche & Kerche et Les Chroniques d’un Petit Rat qui montrent  un peu de la personalité de cette danceuse charmante qui a gagné les coeurs des étudients de danse du Brésil entier.

Revoyez ci-dessus les vidéos que montrent la participation de Mayara au Prix de Lausanne en 2011.

Advertisements

Leave a Reply - Deixe uma Resposta - Laissez une Réponse

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s