Bravo Roberto!

“Le retour à la maison dans une Milan, qui semble désormais aussi faux comme la téléréalité. La seule chose que je peux faire pour faire ce voyage complet c’est rentrer dans mon univers, et danser pour l’Afrique” – Roberto Bolle

Photo: Roberto Bolle via La Repubblica

Par Juliana Araújo

Pour ceux qui ne le savent pas encore, Roberto Bolle n’est pas seulement un beau visage estampillé sur les magazines de mode italiennes. En plus, le danseur étoile de l’American Ballet Theatre et du  Alla Scala de Milan, a été nommé ambassadeur de bonne volonté de l’UNICEF en 1999 lors d’une soirée de gala au Teatro dell’Opera à Rome.

En 2006, il est rendu une visite au Soudan où il a participé activement aux campagnes de santé et d’éducation et a réussi à amasser plus de $655.000 pour l’éducation et la santé pour ce pays.

Photo: Roberto Bolle rencontre une famme avec son fils lors de son parcours via Io donna

En 2010, il a visité la République Central Africaine, où la question de la malnutrition a été largement explorée. À l’époque, Roberto a raconté ses expériences au magazine hebdomadaire du Corriere della Sera “Io donna“.

Photo: Roberto Bolle dans uns pédiatrie ambulatoire via Io donna

Depuis lors, Roberto a utilisé son art et sa gloire pour une bonne cause. Il a soutenu des événement de l’UNICEF, participé aux galas, et a travaillé à  côté des gouvernements à promouvoir l’amélioration de la vie et de la santé des enfants dans le monde.

Photo: Roberto Bolle dans une école primaire via Io donna

Dans ses rapports, Bolle’espère que les gens suivent son exemple et soutiennent le travail de l’UNICEF, qui opère dans cinq domaines d’intervention: survie et développment, éducation de base et l’égalité des sexes,  VIH – SIDA et les enfants, politiques de protection des enfants et le plaidoyer et le partenariat.

Photo: Roberto Bolle au Soudan via Roberto Bolle.com par Sheila McKinnon

Pour ceux qui ne le savent pas encore,  l’UNICEF a encouragé des centaines d’événements impliquant la danse dans divers pays  tels que le Mozambique, la Palestine et l’Inde.

Photo: Roberto Bolle ou Soudan via Roberto Bolle.com par Sheila McKinnon

Quand je vois des exemples comme ceux-ci, je réaffirme ma conviction sur la puissance de transformation que la danse a, et que grâce aux efforts collectifs, c’est possible de croire que le monde peut être un meilleur endroit pour vivre.

Cliquez ici pour accéder aux publications clés de l’UNICEF et ici pour un aperçu rapide des faits et des statistiques sur la nutrition dans le monde.

Les dons peuvent être faits en ligne ici.

Roberto Bolle et Svetlana Zakharova dans la Bayadère

Advertisements

Leave a Reply - Deixe uma Resposta - Laissez une Réponse

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s